Cookie Control

This site uses cookies to store information on your computer.
I am happy to proceed
Image

IBERT: Escales / Divertissement / Symphonie marine (Lamoureux Concerts Orchestre/ Yutaka Sado) (Naxos: 8.554222)



Shipping time: In stock | Expected delivery 1-2 days | Free UK Delivery


Jacques Ibert :



Bacchanale, Divertissement, Ouverture def?¬te,



Symphonie marine, Escales.



 



Le choix de ce programme symphonique est tr?¿srepresentatif de l'art de Jacques Ibert, offrant les aspects varies d'unemusique tant??t festive et gaie (Bacchanale - Divertissement), tant??tlyrique et inspiree (partie centrale de l'Ouverture de f?¬te),descriptive et evocatrice (Escales ou Symphonie marine). Ces oeuvres,d'une ecriture orchestrale toujours brillante et pleine d'assurance, setrouvent reparties reguli?¿rement tout au long de (a carri?¿re du compositeur. Defait, dans la production de Jacques Ibert, (a musique orchestrale occupe lineplace primordiale. Le catalogue de toutes ses oeuvres compte 121 numeros d'opusparmi lesquels, outre les titres presentes ici, figurent trois concertos, deuxsymphonies, six po?¿mes symphoniques et dix suites symphoniques extraitesd'ouvrages sceniques. Une bonne connaissance des possibilites instrumentales doubleed'une rare ma?«trise de ('orchestration expliquent que le repertoire orchestral constituele domaine d'election du compositeur.



 



La formation de Jacques Ibert (ne a Parisen 1890, mort en 1962) eut lieu au Conservatoire de Paris avant la Premi?¿reGuerre mondiale: entre a vingt ans, en 1910, il en ressortit a vingt-quatre,chasse au front. Ibert ne fut veritablement l'el?¿ve que d'Andre Gedalge, m?¬mes'il apprit les r?¿gles de l'harmonie traditionnelle avec Emile Pessard etcelles de la composition aupr?¿s de Paul Vidal. A cette epoque, il se lia d'amitieavec ses cadets Arthur Honegger et Darius Milhaud, formant un ?½ groupe destrois ?? que Gedalge re?ºut reguli?¿rement chez lui, deux annees durant, pour des le?ºonsprivees qui venaient completer celles du Conservatoire. Gedalge etait un ma?«treremarquable et la valeur de son enseignement fait l'unanimite des compositeursqu'il forma.



Son apport technique peut ?¬tre resume entrois points: primaute de la ligne melodique, usage de formes solidement campeeset nettete de I' orchestration.



 



Ibert etait doue d'une aisance d'ecriturequi lui permettait de composer directement a l'orchestre, sans reduction prealableau piano. En 1925, il eut d'ailleurs la responsabilite de rediger un courscomplet d'orchestration qui temoigne de la s??rete du metier qu'il avait acquisdes son retour de Rome.



 



L'orchestre d'Ibert se distingue par un equilibresoigneusement realise entre les groupes instrumentaux et par cette fa?ºon d'etablirdes echanges entre les parties, chasses croises qui animent et colorentI'ensemble. En favorisant les croisements entre les voix, il obtient une grandecohesion et, evitant le redoublement des parties d'un groupe par desinstruments appartenant a un autre, il privilegie I'emploi des tons purs qui creentune grande clarte de sonorite.



 



Bacchanale,dont le sous-titre est Scherzo pour orchestre, a ete composee durant le premiersemestre 1956 en reponse a une commande de la B.B.C. pour le dixi?¿meanniversaire de son troisi?¿me programme (?½ Third Programme ??). Pour cetteoccasion, la B.B.C. etait desireuse de voir realiser une serie d'ceuvressymphoniques par d'eminents compositeurs Europeens. La musique d'Ibert etait tr?¿sappreciee en Angleterre. Ecrite pour un orchestre important (vents par 3,percussion etoffee) cette pi?¿ce en trois sections encha?«nees - Allegrovivace, Moderato assai, Allegro vivace - s'appuie sur une construction symetriquequ'utilise souvent Ibert et qui permet un jeu rythmique de syncopes et fausses hesitations.



 



Le Divertissement pour orchestre dechambre est un des grands succ?¿s d'Ibert. Il s'agit en fait de la suite tireed'une musique de sc?¿ne pour la pi?¿ce d'Eug?¿ne Labiche; Un Chapeau de pailled'Italie donnee le 19 septembre 1929 a Amsterdam. Le Divertissement lui-m?¬mefut cree a Paris, salle Pleyel le 30 novembre 1930. L'argument est unvaudeville burlesque au cours duquel un jeune homme se trouve entra?«ne, le jourde ses noces, dans une suite d'aventures imprevues et de malentendus pourtenter de remettre la main sur un certain chapeau de paille. La musique evoqueavec brio ces diverses situations. Le tout s'achevant au commissariat depolice, on comprendra l'usage d'un sifflet a roulette dans l'orchestration tr?¿simagee qu'Ibert donne de cette pi?¿ce.



 



Ouverture de F?¬te fut composee dans des circonstances moins souriantes. Ecrite a Rome en1940 - Ibert etait alors directeur de la Villa Medicis - cette ceuvre fut commandeepar le gouvernement fran?ºais pour ?¬tre offerte au Japon a l'occasion du 2600' anniversairede la fondation de l'Empire Japonais. Mais1e manuscrit fut egare lors du retourde Jacques Ibert en France en juin 1940 et il fut contraint de le reconstituer.

La premi?¿re audition en France n'eut lieu que plusieurs mois apr?¿s, durantl'occupation allemande, le 18 janvier 1942 a Paris, par la Societe des Concertsdu Conservatoire placee sous la direction de Charles Munch. Ce concert fut une reussiteet apporta un precieux reconfort moral a l'eloignement d'Ibert, alors refugie aAntibes.



 



Symphonie marine: sous ce titre image se cache en fait une musique de film pour lecourt metrage intitule S.0.S. Foch du realisateur Jean Arroy, projetepour la premi?¿re fois en mai 1931. Ibert fut par la m?¬me, le premiercompositeur Europeen a realiser une partition musicale pour un film parlant. Ilse reconnaissait d'ailleurs un inter?¬t certain pour le cinema et il a composeplus de trente musiques de films, ce qui constituait une aide materielle non negligeable.

Le scenario d' S.0.S. Foch consiste en un reportage dramatique sur lesauvetage, par un croiseur de la marine fran?ºaise, d'un cargo en detresse, pr?¬ta chavirer. La temp?¬te grande, des lames balaient les jetees, le tocsinretentit. Le sauvetage a lieu dans des conditions extr?¬mement difficiles, avecbeaucoup de peine, des hommes transits de froid sont montes a bord du Foch, lecapitaine en dernier. Ce court metrage bouiI1onnant honore le courage dessauveteurs et la fraternite face au danger.



 



Jacques Ibert n'a pas tenu a ce que cette ceuvresoit donnee au concert de son vivant: elle n'a ete editee sous le titre Symphoniemarine qu'en 1964 apr?¿s avoir ete creee a Paris le 6 Octobre 1963 parl'Orchestre des Concerts Lamoureux, sous la direction de Charles Munch.



 



Escales est la troisi?¿meceuvre d'envergure du jeune compositeur. Apres son po?¿me symphonique LaBallade de la Ge??le de Reading et son opera Persee et Androm?¿de, Escalesa ete compose en 1921-22, a la Villa Medicis et a Paris. L'ceuvre faitpartie du "deuxi?¿me envoi de Rome", travail obligatoire despensionnaires musiciens. Cette musique deliberement pittoresque etait aI'origine une suite d'orchestre portant trois numeros, auxquels Ibert attribuaplus tard, sur demande de son editeur, des titres : N?? I "Calme" [Rome-Palerme),N?? II "Modere, tr?¿s rythme" [Tunis-Nefta), N?? III "Anime" [Valencia]. L'ceuvre fut creee le 6 janvier 1924 a Paris, salleGaveau aux Concerts Lamoureux, sous la direction de Paul Paray.



&
Facts
Item number 8554222
Barcode 636943422229
Release date 01/07/2000
Category Orchestral | Classical Music
Label Naxos Classics | Naxos Records
Media type CD
Number of units 1
Performers
Composers Jacques Ibert
Conductors Yutaka Sado
Orchestras Lamoureux Concerts Orchestre
Disc: 1
Bacchanale
1 Bacchanale
Divertissement
2 Introduction
3 Cortege
4 Nocturne
5 Valse
6 Parade
7 Finale
Ouverture de fete
8 Ouverture de fete
Symphonie marine
9 Symphonie marine
Escales
10 Rome - Palerme
11 Tunis - Nefta
12 Valencia
Write your own review
You must log in to be able to write a review
If you like IBERT: Escales / Divertissement / Symphonie marine (Lamoureux Concerts Orchestre/ Yutaka Sado) (Naxos: 8.554222), please tell your friends! You can easily share this page directly on Facebook, Twitter and via e-mail below.

You may also like.....

Image
£6.99
Hanson: Symphony No. 4/ Symphony No. 5 (Naxos: 8.559703)
Image
£6.99
Still: Symphonies Nos. 2 &3/ Wood Note (Naxos: 8.559676)
Image
£6.99
Herrmann: Jane Eyre (Naxos: 8.572718)
Image
£6.99
Castellanos: Santa Cruz De Pacairigua/ El Rio De Las Siete Estrellas/ Suite Avilena (Naxos: 8.572681)
Pleyel: Symphonies In B Flat And G/ Concerto For Flute And Orchestra, Ben 106 (Naxos: 8.572550) 8572550 03/01/2012 £6.99
Hanson: Symphony No.3/ Merry Mount Suit (NAXOS 8.559702) 8559702 28/11/2011 £6.99
R-Korsakov: Orchestral Suites (Suites: Le Coq D'Or/ Snow Maide) (NAXOS 8.572787) 8572787 28/11/2011 £6.99
Braga Santos: Alfama (Symphonic Overture No. 3/ Elegy) (NAXOS 8.572815) 8572815 28/11/2011 £6.99
FURTWANGLER: COMMERCIAL R'DINGS (Berlin Philharmonic Orchestra/ Furtwangler Elisabeth/ London Philharmonic Orchestra) (Naxos: 8.111000) 8111000 28/07/2008 £6.99
Few in stock Buy +
Music for Saxophone and Orchestra (Alexander Rahbari/ Belgian Radio and Television Philharmonic Orchestra/ Sohre Rahbari) (Naxos: 8.554784) 8554784 01/01/2000 £6.99
Few in stock Buy +
My account
My cart: 0 items